Dépistage du cancer de l’intestin (colorectal)

Votre département, votre ville, médecins et pharmaciens se mobilisent

Avec l’ADEC29, La Ligue Contre le Cancer du Finistère et les nombreux partenaires de votre santé.

Vous avez entre 50 et 74 ans, que vous soyez un homme ou une femme, vous êtes concernés par le dépistage organisés du cancer de l’intestin.

Ce cancer peut être guéri 9 fois sur 10, à condition de le repérer suffisamment tôt, par la recherche de sang invisible à l’œil nu dans les selles, avec le TEST OC SENSOR.

Comment participer :

A partir de 50 ans jusqu’à vos 74 ans inclus, et tous les deux ans, vous recevez une invitation personnalisée de l’ADEC29 (l’association de dépistage organisé du Finistère).

Dès que vous avez reçu votre invitation, vous pouvez vous rendre chez votre médecin traitant ou votre pharmacien pour récupérer votre KIT complet de dépistage OC SENSOR.

Ce kit est totalement gratuit (prise en charge direct avec la CPAM)

FACILE, le nouveau Test de Dépistage du cancer colorectal est A FAIRE CHEZ SOI (n’oubliez pas de bien remplir le questionnaire ainsi que les étiquettes), et à renvoyer par enveloppe T (fournie) au laboratoire national chargé de la lecture et du retour des résultats à votre domicile et à votre médecin traitant.

Pour plus de renseignements :

ADEC29 / Courriel : contact@adec29.org / 02 98 33 85 10

 

commerces

Mme et Mr GEORGET Monique et Bruno Commerçants 02.98.91.59.90
Mr HAMON Patrick Entretien Espaces Verts 02.98.91.54.07
Mr JACQ Jean-Yves Pédicure Bovin 02.98.91.57.12
Mme LOUARN Florence Bar-Tabac 02.98.91.52.88
Mme et Mr CARNEC François et Laurence Boulangerie 02.98.91.32.19
Mme MASQUELIN MAGALIE Kinésithérapeute 02.98.91.54.16
06.17.76.32.28
Mr PRIME Gaël Infirmier 02.98.91.53.00
Mr ROGARD Pascal Infirmier 02.98.91.53.00
Mr WERMELINGER Pierre Médecin-généraliste (uniquement 02.98.70.40.85
le jeudi matin et sur RDV)

Artisans

Carreleur:

M.SPINEC Alain, Lieu-dit Ty jacq,
02.98.91.58.03
06.80.84.83.20

Couvreur:

M. GUICHAOUA Georges, 4, Hent ar Liorzhou,
02.98.91.58.19

Menuisiers:

M. MIGNON Denis, Lieu-dit Kersaliou,
02.98.91.55.22

M. POGEANT , Le bourg,
02.98.91.51.03

Devenir « Famille de vacances » avec le Secours populaire français

Le droit aux vacances pour tous les enfants

Un enfant sur trois ne part toujours pas en vacances. Le Secours Populaire Français – Fédération du Finistère recherche des familles prêtes à accueillir bénévolement un enfant de 7 à 12 ans l’été prochain.

Vous habitez à la campagne ou à la mer ? Accueillez un enfant. Le dispositif « Familles de vacances » du Secours Populaire Français permet aux enfants issus de milieux défavorisés âgés de 7 à 12 ans de venir en vacances dans une famille du Finistère.

Ce dispositif visant à lutter contre les exclusions fait ses preuves, puisque le Secours Populaire Français constate que beaucoup d’enfants inscrits pour la première année sont réinvités par la famille de vacances l’année suivante car des liens affectifs se créent.

Vous et votre famille souhaitez tenter l’aventure ?

L’équipe vacances du SPF29 est disponible pour vous rencontrer. N’hésitez pas à prendre contact par téléphone : 02 98 44 48 90 (mardi et jeudi)

par courriel : vacances@spf29.org

Chasseurs de Trésors

Le Pouldergatois Alain Lamé, sympathisant d’Amzer Gwechall, avait appris par hasard que l’avion de l’Américain Haugan Weld Figgis s’était écrasé dans la commune, en septembre 1944.

Si vous avez des informations à lui communiquer, merci de bien vouloir le contacter aux coordonnées ci-après :

mail : lamealain@orange.fr, tel : 02 98 92 17 41, port : 06 25 09 55 45

https://blogs.sgdf.fr/elbeuf/files/2017/10/tresor.jpg

Bienvenue sur le site internet de la commune de Guiler-sur-Goyen

LE MOT DU MAIRE

christian-jolivet-le-maire

Bonjour,

2017 s’est achevé. Cette année aura apporté à chacun d’entre vous de grandes joies, mais aussi des peines, des déceptions et des espoirs.

En ce début d’année 2018, je souhaite aussi vous adresser des vœux qui soient l’expression de ma conviction.

Notre environnement subit de profondes mutations dont nous appréhendons encore mal les conséquences sociétales. Nous avons vécu depuis des décennies avec l’habitude de ressources qui nous paraissaient infinies. Face à la raréfaction des moyens financiers, nous devons recourir de plus en plus à la mutualisation ; elle s’accompagne de réelles économies à condition de garder le contrôle des dépenses. Pour répondre aux nouvelles demandes de nos concitoyens, nous devrons revenir à la compréhension du besoin et faire des choix dans la durée. Nous devons investir dans l’avenir pour accompagner ces changements et les rendre bénéfiques à tous sans avoir à les subir, si nous ne voulons pas disparaître. Nous devons avoir le courage de regarder le monde tel qu’il est pour nous adapter à celui de demain, sans nier les difficultés, ni renoncer.

Notre bien-vivre ensemble repose pleinement dans les fondements de cette cohésion sociale.

Le conseil municipal se joint à moi pour vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite pour 2018.

Christian JOLIVET

L'assemblée à l'écoute des voeux du maire Christian Jolivet.

 

Diaporama

Galerie photo

Présentation de la commune

Guiler-sur-Goyen est une petite commune du nord-ouest de la France, située dans le département du Finistère et de la région Bretagne. Elle fait partie de la Communauté de communes « du Haut Pays Bigouden ». Les habitants et habitantes de la commune de sont appelés les Guilériens et les Guilériennes. Les 548 habitants du village de Guiler-sur-Goyen vivent sur une superficie totale de 11 km2 avec une densité de 45 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 89 m. Les villes voisines sont Mahalon, Landudec, Pouldergat, Pouldreuzic, Plozévet, Confort-Meilars. La grande ville la plus proche de Guiler-sur-Goyen est Quimper et se trouve à 18,66 kilomètres au nord à vol d’oiseau. La gare la plus proche de Guiler-sur-Goyen se trouve à Quimper (19.91 kilomètres). Le maire actuel du village de est Christian Jolivet.

dscf3026 p1120638decoration-a-guiler-sur-goyen

rond-point-de-guiler-sur-goyen vue-d-avion-0001
dscn4842

Lotissement Park ar steir

Les caractéristiques

- Maître d’ouvrage : commune de Guiler-sur-Goyen

– Situation : au nord du bourg, à proximité des commodités : école, boulangerie, maison médicale,

 Lotissement de 15 lots

– Lots de 576 m² à 1 096 m².

- Prix de vente : 35 € le m² viabilisé.
Neuf lots sont disponible à la vente.
Renseignements en mairie, par mail ou par téléphone au 02.98.91.50.32

Grille tarifaire des lots

 

N° LOT SURFACE PRIX TTC
1 719 m² 25 165 €
2 731 m² 25 585 €
3 721 m² 25 235 €
5 1096 m² 38 360 €
8 641 m² 22 435 €
9 576 m² 20 160 €
10 625 m² 21 875 €
14 641 m² 22 435€
15 725 m²

25 375 €

Plan du lotissement

plan-du-lotissement

park-ar-steir-guiler-sur-goyen

lotissement-park-ar-steir-guiler-sur-goyen

lot-park-ar-steir-guiler-sgoyen

Histoire

La commune de Guiler-sur-Goyen a toujours été tiraillée en diverses tutelles administratives. Autrefois, Guiler-sur-Goyen formait une trève de la paroisse de Mahalon jusqu’à la révolution. Le village est ensuite rattaché à Landudec. Il en fut détaché en 1790 pour former une commune et une paroisse distincte.
Chose curieuse, une partie du village de Cosquéric en Guiler fait partie de la commune de Mahalon, tout en étant rattachée à Guiler-sur-Goyen au point de vu religieux. Une légende qui n’est pas moins curieuse nous en donne une explication : « Saint Magloire (saint patron de Mahalon) parcourait le pays pour délimiter sa nouvelle paroisse de Mahalon. Il était à cheval, car il fallait se hâter, il avait ouïe dire en effet que les saints voisins, Saint Vinoc (Plouhinec), Saint Démet (Plozévet), Saint Justin (Guiler) étaient entrés en campagne eux aussi et bien entendu, le terrain délimité appartiendrait au premier occupant. Arrivé non loin de Woarem-Goz, après avoir fixé les frontières de Mahalon du côté de Plouhinec et Plozévet ; Saint Magloire prit un tel élan pour se rendre à Lantujen que le sabot de la monture et la botte de l’illustre cavalier s’enfoncèrent dans la pierre et y laissèrent une empreinte profonde. Et la légende ajoute qu’après avoir occupé Lantujen, notre bon Saint arriva à Cosquéric dans la partie du village la plus proche de Guiler. Il s’apprêtait à s’approprier le hameau tout entier, quand il fit la rencontre inopinée de Saint Justin dans la partie du village la plus éloignée de Guiler et donc la plus proche de Mahalon. Et Saint Justin signifia à notre saint patron (St Magloire), qu’il ne lâcherait pas ce qu’il tenait. Voilà comment Cosquéric se trouve partagé entre Guiler et Mahalon. (Extrait du texte écrit par M. Celton Pierre).
Pendant la révolution, l’histoire locale est émaillée d’anecdotes relatives aux luttes entre membres du clergé réfractaire et jureur. Guiler tient davantage du gros hameau que du bourg, en partie du fait de l’absence de structure urbanisée. Le maillage des rues et des maisons n’a en effet pas eu le temps de s’élaborer avant que l’exode rurale ne mette fin à l’expansion de la commune, qui n’est pas traversée par un axe important de communications. De part le relatif isolement de la commune, des costumes particuliers se sont développés à Guiler. La coiffe portée jusqu’au début des années 1900, ne s’apparente que de loin à celle des Capistes, des Bigoudens ou des Glazigs.

ANCIENNE NOBLESSE de GUILER-SUR-GOYEN

La trève de Guiler (aujourd’hui Guiler-sur-Goyen) ne possédait, en fait de manoirs que deux petites gentilhommières, voisines l’une de l’antre, Kernec’h et Kerliongar, qui ne figurent pas sur le plan cadastral, leurs dépendances étant depuis longtemps annexées au village de Cosquéric. Kernec’h avait donné son nom à une famille établie avant le XVème siècle au manoir de Cloazrec (en Pouldergat).
Kerliongar dont la maison a deux étages (note : il a toujours été d’usage dans ce pays de compter le rez-de-chaussée pour un étage) menaçait ruine en 1604, était tenu à domaine sous les Tréganvez, en 1524, par M. Jehan Kerrieu et par Yvon Le Bronic. En 1621, la foncialité de Kernec’hi et celle de Kerliongar appartenaient à Françoise Goulhezre, dame de Keranpape, femme de Jean Le Torcol.

La liste suivante contient les noms de tous les anciens villages de Guiler (aujourd’hui Guiler-sur-Goyen) avec l’indication des familles qui les habitaient, il y a quatre cents ou cinq cents ans. Plusieurs de ces familles sont encore aujourd’hui représentées par leurs descendants.

KERDREIN : (village des épines), tenu à domaine, en 1540, par Guillaume Celton.
KERCARADEC : (village de Caradec), tenu, en 1535, par les enfants d’Alain Kerloueret.
KERGUILLIANET : (village des mouches), deux tènements exploités l’un, en 1503, par Alain Le Contal et, en 1578, par Jehan Le Contal et les hoirs de Guillaume Coulloc’h ; l’autre, en 1541, par Yvan et Jehan Le Roy.
LANSALUDO : (monastère de Saluden). Ce village, le plus important de Guiler (74 hectares), comprend trois tenues qui dépendaient autrefois de Ty varlen et qu’exploitaient, en 1426, Guéguen Hascoet et consorts ; en 1541, Etienne Pensec et consorts et, en 1638, Henry Savina, Alain Cozic et Henry Le Friant.
KERAMOAL : (village du Moal), deux tenues cultivées, en 1679, par Yves Guéguen et Corentin Pensec.
KERNAVALEN : (village du pommier). En 1503, Pierre et Yves Le Saux et, en 1536, François Gourlaouen.
KERDAGAT : (village d’Agat), appartenait en 1540 à la famille Le Baud.
LE BOURG DE GUILER : (du roman Villare), comprenant, outre le presbytère, trois tenues. Colons en 1536, François Gourlouen, Yves Hazennec et Henry Le Scuiller ; en 1681, Henry Squividan et Le Bolzec.
KERGOFF : (village du forgeron), tenu en 1540 par Le Roy et Hervé Le Scuiller et, en 1681, par Yves Donartz et les mineurs Scuiller. KERGARADEC-PENANROZ : exploité, en 1540, par Guillaume Savina.
KERCANVET : tenu en 1541 par Guyon Le Huez et Henry Sinou.
MOULIN DE PONTGOUALC’H : (pont de la lessive), moulin à blé et à fouler, a dépendu du manoir de Kerdrein.
PELLAY ou PELLAHEZ : (penlahez, bout de la montée), exploité, en 1638, par Jean Le Bihan, Alain Le Gall, Hervé Cabon et Hervé Stéphan. COSQUERIC : Une partie de ce village dépend de Mahalon. KERIVARC’H : (anciennement Kerguymarch, nom d’homme). KERBEYOU : (village des tombes), qui, au XIXème siècle, appartenait aux époux Le Goff dont le fils Guillaume mourut en 1848 vicaire à Bannalec, passa par alliance à N. Sauveur (de Locronan), neveu de Mgr François Sauveur, grand vicaire et protonotaire apostolique.

KERSIBIRVIC : (anciennement Kerbeuveret), tenu en 1550 par Alain et Henry Le Boczer et Jehan Le Scuiller.
KERNERBEN ou KERNERMEN : (village des pierres). En 1443, M. Jehan Kerriou possédait une des tenues de ce village qu’habitaient, en 1517, Me Jehan Kerriou, — Yvon Le Friant et Henry Le Lagadec, — Jehan Le Scuiller, fils d’Henry.
KERANARGANT : (village de l’argent). Domaniers, en 1540, André Le Scuiller et Jehan Martin.
KERSALIOU : (village des Salles). En 1599, Jean Le Scuiller.
KERHOANT : (Beaulieu). En 1550, Jehan Le Scuiller.
TY-VINCENT ou KERHOANT-IZELA : a gardé le nom du domanier, Vincent Le Castrec qui le cultivait en 1541.
KERGOLVEZ : (village des noisetiers). En 1648, Jean Pensic et Guillaume Créou.

POULGUILER : (mare de Guiler). Trois tenues dont une par dehors, exploités, en 1536, par Hervé Pencic.
PENENPRAT : (bout du prateau). En 1682, Yves Le Bosser, procureur terrien de Guiler (aujourd’hui Guiler-sur-Goyen).
LEURAMBOYOU : En 1540, appartenait en partie à Yvon Le Roy, fils de Guillaume, mort vers 1490, à charge de payer 35 soulz de rente à Margarite Glazien, veuve d’Hervé Jahannic.
KERVOAT : (anciennement Kernoueret), tenu en 1540 par Pierre Le Courleau et, en 1681, par Le Lagadec.
LESCUZ IZELA : (lieu caché, lec’h kuz) avait pour domanier en 1540 Mahe Le Coz et, en 1612, Guillaume Le Scuiller.
LESCUZ BRAS ou LE GALL : domaine tenu, en 1540, par Dominge Demoraguer et Charlotte de Portes, sa femme, demeurant au bourg de Landudec ; en 1612, par Pierre Le Berre, mari de Béatrix Le Gall, et, en 1681, par Dergat Thomas.
STANG CORZOU : (val. des roseaux). En 1337, Yvon Stangorzou figure comme témoin dans un acte du . Cartulaire de Saint-Corentin. Jehan Pencic en était domanier en 1541 et Jean Le Friant en 1627.
TY-PIOLOT : (anciennement Ty-Stephan) tenu, en 1540, par Yvon Gourlouan. Ce lieu porte ensuite le nom des Piolot qui, de 1659 à 1736, en possédèrent la moitié (Conen de Saint-Luc).

QUELQUES DATES ET ÉVÉNEMENTS DE GUILER COMMUNE ET PAROISSE

Eglise :
La flèche du clocher dont les travaux ont débutés en novembre 1924 jusqu’au 15 janvier 1925. Le recteur : Monsieur G. BELBEOC’H Les architectes : Messieurs RUER et MONY de Douarnenez L’entrepreneur : Monsieur Jacques LE BARS d’Audierne Alain LE GOFF de Poulguiler à Guiler étant maire et Jacques FRIANT de Stang Corzou également à Guiler étant son adjoint.

Septembre 1939 : l’Allemagne déclare la guerre à la France. Louis BARIOU est le maire de Guiler. 83 jeunes de la commune sont mobilisés. Fin juin 1940 : 43 soldats sont prisonniers. Durant l’année 1941, quelques prisonniers (les plus âgés ou malades) sont libérés mais il en reste 30 en Allemagne.

9 janvier 1942 : l’électricité vient jusqu’à Guiler (au bourg principalement) Au début, cette charmante fée sert surtout à fournir l’éclairage. Au moulin de Kerivarc’h, une dynamo entrainée par l’eau fournit également du courant.

Mars 1942, les parents de Michel LE MOAL de Pellay sont avertis officiellement de son décès. Michel avait été blessé près de Dunkerque. Son corps repose en Belgique.

Après mai 1945, retour des prisonniers de captivité (30) ; le premier est Michel LE GOFF, le dernier est André COROLLER de Lescuz.

1950 : bénédiction d’une cloche. Quelques anciens racontent qu’après la bénédiction solennelle à l’église, les charpentiers (famille POGEANT) travaillèrent si vite pour la monter au clocher et la fixer qu’ils la firent sonner avant le départ des autorités religieuses du presbytère où était servi le goûter.

Construction de trois éoliennes

DESCRIPTION DE LA LOCALISATION DU PROJET

Le projet, porté par la Société IEL Exploitation 5, est situé à environ 500 mètres, à l’ouest du parc éolien existant de Kérigaret (Plozévet, Mahalon, Guiler-sur-Goyen), constitué de huit éoliennes.

La construction de trois éoliennes et d’un poste de livraison électrique consolidera ainsi le parc existant. L’ensemble des éoliennes seront orientées dans un sens nord/ouest – sud/est, au même titre que les deux lignes d’éoliennes existantes.

Il faut noter que la taille de ces trois éoliennes est plus modeste par rapport à celles des éoliennes existantes.

DESCRIPTION DES AMÉNAGEMENTS ENVISAGÉS

Les trois éoliennes seront implantées sur des parcelles agricoles.
L’organisation du parc éolien permet de minimiser la création de chemins et utilise au maximum toutes les potentialités offertes par les chemins d’exploitation agricoles existants.

Les plateformes et les chemins d’accès seront réalisés en empierrement ( matériaux de carrières locales) ; le compactage des matériaux permet de répondre aux exigences de portance recommandées par le constructeur.

La liaison électrique entre les éoliennes et le poste de livraison (P.D.L) se fera par enfouissement des réseaux. Le P.D.L constitué d’un bardage bois et sera localisé dans l’angle de la parcelle située en bodure de la RD 243. C’est à ce même niveau que se fera l’entrée au site. Aucune aire de stationnement ne sera prévue.

plan-de-masse-general
plan-de-situation

Services publics

MAIRIE :

HORAIRES D’OUVERTURE :

Lundi, mardi, jeudi : 9h-12h et 13h-16h30
Mercredi, vendredi : 9h-12h

Possibilité de prendre rendez-vous sur d’autres plages horaires en contactant le secrétariat 02-98-31-50-32

mairie
 

 ECOLE PUBLIQUE MATERNELLE ET PRIMAIRE
Consulter la page de l’école

dscf4414


ASSISTANTES MATERNELLES 

Mme Sylvianne LE GOFF Poulguiler Tél :02.98.91.51.58 

Mme Solenn LE MEIL Poulguiler Tél :02.98.10.58.88

Mme Gwénaëlle LE PUT Ty Guen Tél. : 02.98.91.53.89

L’ENSEMBLE PAROISSIAL DE HAUTE BIGOUDENIE

L’EQUIPE PASTORALE :

Permanence de 9h30 à 11h au secrétariat de l’ensemble paroissial au 3 rue d’Audierne 29710 PLOZEVET Tél : 02.98.91.30.03 ou 02.98.91.38.88 – paroisse
plozevet@club-internet.fr

M. Joseph POULHAZAN : Curé responsable de l’ensemble paroissial chargé plus particulièrement des célébrations, des baptêmes et des mariages.

M. Pierre COCHOU : Co-ordinateur de l’équipe, assure les relations avec les relais paroissiaux et les mouvements, collabore avec André Penven pour le pôle « Prier-Célébrer ».

Mme Magda CASTEL : Chargée de l’annonce de la Foi, en charge du lien avec les nouvelles générations.

M. André PENVEN : Chargé de la pastorale des jeunes et du pôle « Prier-Célébrer ».

Mme Marie-France HELIAS : Responsable du pôle « Servir l’Homme », collabore avec André Penven pour la pastorale des jeunes et avec Pierre Baloin pour les funérailles.

M. Joseph HERRY : En charge du conseil économique et de la communication. 

L’EQUIPE DE GUILER-SUR-GOYEN :

RELAIS : M. Jean OLIER Tél. : 02.98.91.54.34

CONSEIL ECONOMIQUE : M. David PAUJEAN Tél. : 02.98.91.51.68

ANNONCE DE LA FOI : Mme Michèle PAUJEAN Tél. : 02.98.91.51.68

PRIER et CELEBRER : Mme Monique LE HENAFF Tél. : 02.98.91.53.83

SERVIR L’HOMME :M. Claude PEUZIAT Tél. : 02.98.91.54.95

eglise-et-calvaire-guiler-sur-goyen

La Maison Médicale de Guiler-sur-Goyen

maison-medicale-guiler-sur-goyen


La salle polyvalente et le stade de Guiler-sur-Goyen

dscf4411

Santé, urgences

Santé

la-maison-medicale-de-guiler-sur-goyen-2

PROFESSIONNELS DE SANTE PRESENTS SUR LA COMMUNE

Médecin généraliste : Docteur Pierre Wermelinger au 02 98 70 40 85 (uniquement le jeudi matin et sur rendez-vous) 

Infirmiers : Mr Gaël Prime et Mr Pascal Rogard au 02-98-91-53-00

Une opticienne vous rencontre à la maison médicale le mercredi toute la journée ou à domicile du lundi au samedi de 8h à 20h ,sur rendez-vous.
Contact : Mme Céline LARCHER
Tél : 06 21 83 80 17
Mail : celine.optic@laposte.net 
Site web : www.celineoptic.fr


Les numéros d’appel d’urgence permettent de joindre gratuitement les secours 24h/24.

Samu : 15 SAMU Social : 115

Police secours : 17

Sapeurs-pompiers : 18

Numéro d’urgence européen accessible depuis un mobile avec une carte SIM active : 112

Numéro national d’appel d’urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes : 114 (Accessible par fax et SMS – pour plus d’informations se reporter au Guide de l’utilisateur disponible ici)

Numéro d’urgence européen pour les Enfants Disparus : 116 000

Accueil téléphonique national pour l’Enfance Maltraitée : 119


LA SANTE NE S’ADRESSE PAS SEULEMENT AUX PERSONNES PHYSIQUES, MAIS EGALEMENT A VOTRE HABITATION : Vous trouverez ci-dessous le carnet de santé de votre habitat, tous les conseils pour prendre soin de votre logement. En effet, connaître son logement et l’entretenir régulièrement c’est améliorer son confort, faire des économies d’énergie, sécuriser le fonctionnement des équipements, améliorer la qualité de l’air intérieur tout en préservant son patrimoine. Nous souhaitons tous vivre dans un logement sûr, économe, sain, confortable… et pour cause, nous y passons en moyenne les 2/3 de notre temps. Pourtant, qui s’étonne de ne pas disposer d’un manuel d’utilisation de son logement ? alors que le moindre équipement multimédia est fourni avec une notice ! En effet, nous disposons de peu d’informations pour connaître, comprendre et utiliser au mieux son logement. Lorsque des désordres surviennent (sinistre, consommation en hausse, défaillance des équipements, apparition de moisissures), il est parfois trop tard et souvent coûteux d’y remédier, alors qu’un simple suivi peut permettre d’éviter beaucoup de ces désagréments. Partant de ces constats, la DREAL Bretagne (Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement) et le CEREMA (Centre d’Etudes et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) ont élaboré, dans le cadre du Plan régional santé environnement (PRSE), avec l’appui de partenaires des domaines de l’habitat, la construction, la santé et l’environnement un carnet de santé de l’habitat. Ce carnet vous conseille, vous informe et vous aide dans le suivi et l’entretien de votre logement. Il s’adresse à tous les occupants : que vous soyez propriétaire ou locataire, résidant en maison individuelle ou en appartement. Chacun y trouvera des conseils pour l’entretien de son logement, des informations sur les obligations réglementaires, des fiches pour suivre l’historique de ses travaux, le contrôle de ses consommations et la planification de l’entretien des ses équipements.
Téléchargez le carnet de santé de votre habitat sur : www.carnet-sante-habitat.bretagne.gouv.fr


 

Hébergement en gîtes

Hébergement :

-Mr Alain BOURDON
1 gîte Kergaradec ar Gorré
Tél : 02.98.91.52.93 ou 02.98.91.37.44 ou 06.66.76.72.59
alainbourdon29@gmail.com

http://www.locations29.com/hebergem…

Mme Joanne COATANEA
1 gîte Lescuz Izella
Tél : 02.98.91.51.44
http://gitefinistere.weebly.com/

 

Mme Aline CARIOU
1 gîte Le Bourg
Tél :02.98.91.50.80 ou 06.75.08.99.11
cariou-jacques@wanadoo.fr
http://www.locations29.com/hebergements/guilersurgoyen/

Le Domaine de Ty Piolet
M. et Mme TATEZ
02.98.91.56.91 ou 06.74.63.78.17
http://www.bretagne-typiolet.com/

Mr et Mme Ronan et Béatrice GUILLOU
1 gîte Kergaradec Pennaros
Tél : 02.98.91.58.36
http://www.locations29.com/hebergements/kergaradec-pennaros/

Restauration

SPECIALITES ASIATICO-MALGACHES

Chez Monique et Bruno GEORGET, route de Mahalon, la camionnette est présente tous les mercredis soirs à partir de 18 heures.

Tél. 06.06.89.82.10 ou 06.31.16.89.68

bruno

 

PIZZA

Tous les jeudis à partir de 16 heures, TaraPizz prend place devant la mairie. Il est fortement conseillé de téléphoner à partir de 16 heures pour réserver les pizzas afin d’être servi à l’heure désirée, au 06.38.35.96.36

Pour plus d’informations venez découvrir plus de 25 pizzas sur le site : http://www.tarapizz.com

pizza

Frelons asiatiques

LE FRELON ASIATIQUE :


Au mois de novembre 2015, il a été découvert au lieu-dit « Stang-Corzou » un nid de frelons asiatiques.
La montée en puissance de l’insecte : En 2011 : 2 nids ; En 2014 : 315 nids ; En 2015 : la probabilité est estimée à 2000 nids.
Ce frelon est moins agressif que le frelon européen, cependant pour les personnes allergiques, il y a urgence à intervenir dans la demie- heure qui suit la piqûre.
Pour information, le venin de l’abeille est plus fort que celui de la guêpe, du frelon asiatique et du frelon européen, mais tout cela dépend de la résistance de votre corps.
A noter aussi que le frelon asiatique est le plus grand destructeur d’abeilles, alors que nous savons que l’abeille est déjà menacée et que sa disparition serait une catastrophe pour la planète. Il faut donc détruire les nids, mais pour cela, n’intervenez jamais vous-même mais faites appel à la mairie au 02.98.91.50.32 ou au référent de la commune, Monsieur Jean-Luc Crocq au 06.72.18.18.65.

information-frelon-asiatique

fabrication-dun-piege-a-frelons-asiatique

 

Voici ci-dessous quelques photos :

p1040710

p1040716

p1040733

p1040744